Votre espace personnel : identifiez-vous !

La lettre de la participation n°6

Accueil > Actualités > La lettre de la participation n°6
La lettre de la participation n°6 © Association Moderniser Sans Exclure
Un bon moment pour faire le point et se mettre en perspective pour le prochain anti-colloque et plus globalement pour l’année 2012/2013. On vous propose dans cette édition de faire un point plus détaillé sur certains territoires et de donner quelques informations sur les expérimentations et projets en cours.

Les délégués sur les COTEFE : des réalisations et des projets

Pour mémoire : les comptes-rendus des rencontres et les productions des délégués sont accessibles sur le site mi-msesud.fr, module « Les ressources », dossier « L’animation des territoires ». 

Sur Cannes-Grasse-Antibes

Deux thèmes de travail issus à la fois de la poursuite du travail engagé les années précédentes et des enseignements de l’anti-colloque ont été traités :

-  création et tests de jeux sur les compétences des institutions

-      Objectif : améliorer la connaissance du rôle des institutions sur les différentes problématiques rencontrées par les stagiaires

-      Réalisations : 3 jeux ont été testés en réunions de délégués et présentés lors de la fête des Etaps

-  identification et mises en situation des compétences des délégués

-      Objectifs : mobiliser des candidatures à la fonction délégué en valorisant des compétences  transférables dans la vie sociale et professionnelle, contribuer à la construction du module de formation des délégués, et plus globalement valoriser la fonction 

-      Réalisations : une demi-journée de présentation de saynètes préparées dans un cadre collectif associant formateurs, délégués et/ou stagiaires, mettant en scène, par exemple, des stagiaires reçus par des conseillers de Pôle Emploi, des employeurs, des responsables d’organismes de formation, et lecture de 2 lettres : lettre de motivation pour un emploi dans l’aide à domicile, lettre d’une jeune stagiaire Etaps à une cousine fictive racontant son expérience de déléguée et le profit qu’elle en a tiré en termes de compétences (voir fiche initiative et ces 2 lettres sur le site mi.msesud.fr).

-      D’autres modes de valorisation sont à venir : portefeuilles de compétences et e-portfolio notamment.

 

Plusieurs axes de travail ont été définis pour 2012/2013:

-      choix d’un référent « MI ? » dans chaque organisme

-      expérimentations de nouveaux modes d’élections des délégués pour tenter notamment de résoudre le « casse-tête électoral lié aux entrées-sorties permanentes » : l’efficacité de ces différentes pratiques seront évaluées par les stagiaires, les délégués et les formateurs, évaluation qui sera ensuite partagée entre organismes, dans l’objectif, si ce n’est d’uniformiser la démarche, en tout cas de mutualiser « ce qui marche », comme une base commune aux formateurs Etaps du territoire.

-      nouveaux modes d’organisation et d’accompagnement du travail des délégués Etaps à l’échelle du territoire

-      et bien sûr, préparation de l’anti-colloque.

 

Sur Nice-Menton

À la demande des délégués fraîchement élus au mois d’octobre 2011, un travail, complémentaire à celui du territoire voisin, a été engagé sur le rôle des délégués et les moyens à mobiliser pour les accompagner dans l’exercice de leur mission, à chaque phase du cycle de la participation : appui au développement des compétences, modalités organisationnelles, outils d’animation et de prise en compte.

Un groupe de délégués ETAPS (entre 5 et 10 selon les séances) animé par MSE, avec l’appui d’un formateur (3 formateurs volontaires venant en alternance), s’est réuni 5 fois (tous les 2 mois en moyenne) et a produit un document de propositions visant à faciliter l’exercice de la fonction de délégué. Certaines de ces propositions ont déjà été mises en œuvre dans certains organismes. À noter également l’importance qu’ils accordent à la phase « pré-électorale » en mettant l’accent sur le temps et les moyens nécessaires pour informer, sensibiliser, voire former non seulement les candidats potentiels, mais l’ensemble des stagiaires-électeurs.

Les délégués ont également réalisé une vidéo à travers laquelle ils ont souhaité transmettre leur expérience aux prochains stagiaires, électeurs et/ou candidats. Ce souhait est à mettre à l’actif d’une très bonne compréhension de l’importance de cette phase « transmission » pour mobiliser les futurs candidats et d’une grande générosité de la part de jeunes qui se sont très investis dans leur rôle et dans ce groupe de travail.  La vidéo présentée pour la première fois le 11 septembre à l’antenne de Région sera bientôt disponible sur le site extranet.

 

Plusieurs pistes de travail pour la nouvelle « génération de délégués » sont à l’étude :

-  Mutualisation et/ou création d’outils et de méthodes adaptés aux besoins d’accompagnement identifiés par le sous-groupe

- Création d’un document de présentation de la fonction délégué à insérer dans le dossier d’accueil des stagiaires. Ce travail articulant, à l’échelle du territoire, les dimensions participation et pédagogie, se ferait dans le cadre d’un travail inter-organismes Etaps associant les délégués, quelques stagiaires volontaires et les formateurs du module « citoyenneté » qui auraient une fonction de « référents thématiques MI ? » pour l’année 2012/2013.

- Afin de faire vivre (et reconnaître) – en continu et à l’échelle du territoire – la « fonction délégué », des liens vont être établis avec le journal Jetaps : numéro spécial sur la fonction, « rubrique des délégués » …

Les productions seront valorisées dans le cadre de l’anti-colloque et  viendront également enrichir le contenu du module de formation des délégués.

 

Sur Toulon-Brignoles

Après un premier temps de partage sur le rôle du délégué lors d’une première rencontre à l’antenne de région avec les formateurs, les délégués et les 2 CMT, 4 séances ont permis aux délégués des ETAPS de s’approprier le site extranet, de produire des fiches (riches et de qualité), puis de les mettre en commun et en débat.

Certaines problématiques soulevées par les délégués ont déjà trouvé une solution, les autres sont à l’étude. Toutes ont suscité débat, échanges d’informations, et, quoi qu’il en soit, les délégués comme les formateurs ont apprécié la possibilité de rechercher des solutions ensemble, de mutualiser les « bonnes idées » et plus globalement de renforcer leurs coopérations.

La rencontre de la rentrée partira des problématiques soulevées par les fiches pour engager 1 ou 2 chantiers de travail collectif inter-OF.

 

Sur Fréjus-Draguignan

Les organismes de formation et les 2 missions locales ont émis conjointement l’idée de proposer aux délégués de travailler sur un chantier visant à intégrer dans la présentation du dispositif ETAPS, la  perception et le vécu qu’en ont les stagiaires.

Ces derniers se sont montrés intéressés et ce chantier, particulièrement intéressant par sa dimension inter-partenariale - conseillers ML, formateurs, stagiaires, délégués – autant que par l’implication des stagiaires sur des questions pédagogiques, a été l’occasion d’échanges très riches entre ces différentes catégories d’acteurs.

Il a donné lieu à un premier document audio-visuel qui sera enrichi à la rentrée avec les nouveaux délégués.

Des projets sont en cours de réflexion sur les autres COTEFE, nous en parlerons dans la prochaine lettre. Nous profitons de celle-ci pour vous rappeler que MSE se tient à la disposition des territoires qui souhaitent se lancer dans l’aventure …

 

Une meilleure articulation entre pédagogie et participation pour installer durablement les pratiques de participation et impacter sur les apprentissages : la preuve par 7 ?

À ce jour, 7 organismes de formations volontaires constituent l’équipe-projet de l’expérimentation « Plus qu’apprendre » et testent cette hypothèse rappelée notamment lors de l’anti-colloque.

De taille et d’organisation représentatives du paysage des organismes de formation, de même que des dispositifs représentés (Etaps, Etaq, Sanitaire et Social), les équipes ont élaboré des projets dont certains sont déjà expérimentés et/ou évalués, les autres devant démarrer cet automne.

À ce jour on peut identifier 2 grands types de projets :

- des projets axés de manière spécifique sur les démarches participatives

-      dispositif d’implication des stagiaires au niveau de l’établissement avec un délégué mandaté chaque mois par un conseil de stagiaires

-      appui formatif à la fonction de  « délégué de stagiaires »  en articulation avec le « référentiel compétences » des métiers préparés dans la structure

-      co-construction, avec les délégués, d’un programme d’amélioration du dispositif de participation

 

- des projets utilisant les préoccupations des stagiaires comme supports pédagogiques :

-      recherche collective de solutions aux problématiques mettant en péril le suivi de la formation (logement, santé, problèmes familiaux …etc.)

-      à partir de questionnements récurrents de stagiaires Etaps, co-conception et mise en œuvre d’un module de formation sur l’éducation à la vie sexuelle et affective

 

L’évaluation intermédiaire des projets les plus avancés fait apparaître des impacts positifs sur :

- les apprentissages (acquisition de connaissances et de savoir-faire nouveaux, autonomie dans les recherches et les démarches, meilleure utilisation d’internet)

- l’adhésion au projet pédagogique et au projet d’établissement

- l’implication dans le dispositif de participation

- les relations délégués/équipes pédagogiques

L’année 2012/2013 va permettre d’aller plus loin dans l’expérimentation et l’évaluation afin d’identifier les conditions de réussite dans la perspective d’une diffusion.

Une plate-forme collaborative a été mise en place pour favoriser les échanges entre les équipes engagées dans l’expérimentation et capitaliser les avancées et les productions.

 

L’Extranet MI en quelques chiffres ...

Au niveau des préoccupations

Actuellement, le portail Extranet MI comporte 207 fiches préoccupations pour lesquelles :

-        42 fiches ont été définitivement réglées ;

-        68 fiches ont obtenu des réponses sans que le problème ait été totalement réglée ;

-        96 fiches sont en cours de traitement ;

-        Et 1 fiche a été requalifiée « abandonnée ».

Depuis la mise en ligne de la nouvelle version du portail le 01/04/2012, il y a 18 nouvelles fiches préoccupations saisies dont :

-        14 fiches en cours de traitement,

-        2 fiches ayant obtenu une réponse;

-        Et 2 fiches réglées.

 

Les organismes ont également la possibilité de valoriser les travaux qu’ils mènent en matière de participation au moyen du nouveau module « Initiatives ».  Celui-ci permet de partager et de faire connaître des chantiers et des démarches qui ont bien fonctionné.

 

Au niveau des membres du portail

Le portail comporte actuellement 198 membres dont 63% sont des femmes et 37% sont des hommes. Ces membres se répartissent de la façon suivante :

Délégués : 102

Formateurs ou responsables : 75

Lorsqu’un/une stagiaire vient d’être élu(e) délégué(e) au sein de son organisme, il/elle a la possibilité de déclarer son mandat sur le portail. Il sera ainsi connu(e)/reconnu(e) à l’échelle régionale et pourra faire l’objet d’informations particulièrement par envoi automatique de mail (information sur les nouvelles expérimentations, organisation de réunions territoriales,..)

 

Le projet  « Délégués Auditeurs Qualité » à la recherche de porteurs volontaires …

Cette expérimentation vise à renforcer les réflexions des délégués sur les aspects formatifs et pédagogiques. Notre appel à candidature n’a pour l’instant pas rencontré l’adhésion d’organismes prêts à se lancer dans cette « aventure ». Le devenir de cette expérimentation fera l’objet d’un groupe de travail lors de l’anti-colloque prévu en 2013. (voir ci-dessous)

 

Un double ancrage pour la démarche « Mission (Im)possible ? »

À ces différents chantiers, il convient d’ajouter la participation de MSE à la rédaction des fiches de la charte régionale de la Démocratie, au titre de « Mission (Im)possible ? ». Cette ouverture, évoquée lors de l’anti-colloque donne à la « fonction délégué » un double ancrage au sein des services de la Collectivité.

 

Anti-Colloque 2 : le grand rendez-vous 2013 à préparer dès maintenant …

La deuxième rencontre régionale des délégués de stagiaires et d’apprentis se déroulera à nouveau à l’Hôtel de Région sous la forme d’un anti-colloque.

En février/mars 2013, elle réunira entre 200 et 300 délégué(e)s, formateurs, responsables, techniciens, élus référents COTEFE, représentants d’autres régions

Quelques grandes lignes sont tracées :

-  Déroulement : en 3 temps autour de 3 objectifs :

-      Rendre compte – valoriser

-      Analyser - co-construire - proposer

-      Échanger-partager

-  Organisation

-      Plénière : restitution et valorisation de ce qui a été réalisé depuis mai  2011 par les délégués et leurs formateurs

-      3 Ateliers en simultané avec des thématiques à définir

-      Plénière 

- Mise en commun des travaux des ateliers et perspectives

- Echanges avec des porteurs d’expériences « venus d’ailleurs »

-      Forum en continu : une salle permettant de présenter les productions issues des démarches participatives

-      Option : vidéodiffusion de la restitution dans les 5 antennes départementales du Conseil Régional

 

Les nouvelles COTEFE sont arrivées …

Depuis le début de notre expérimentation l’expression des apprenants et la prise en compte étaient prévues sur chacun des 17 territoires dans le cadre des Comités territoriaux Education Formation (COTEF), devenus à partir de 2008 des COTEFE abordant également les questions de l’emploi. Cette instance était placée sous la présidence d’un(e) élu(e) et les délégué(e)s de stagiaires et d’apprenti(e)s étaient membres de droit. Ces derniers mois, ces lieux de concertation citoyenne ont fait l’objet de plusieurs modifications. D’abord il y en a moins, on passe pour la région PACA de 17 à 10 territoires. Ensuite elles deviennent des « Conférences » avec plusieurs élu(e)s référent(e)s et des attributions élargies, puisque l’on y parlera désormais également du développement économique. Vous trouverez le nouveau découpage et les interlocuteurs de votre territoire sur le site à l’adresse : http://mi.msesud.fr/les-structures/la-carte

 Il faudra dans les mois qui viennent préciser quelle peut être la place des « délégués» dans cette nouvelle organisation. Nous imaginons deux rendez-vous entre les élus référents et les délégués de stagiaires sur chaque territoire, respectivement au début (oct/nov) et à la fin des parcours de formation (mai/juin)

Pour plus d'information , prendre contact avec :
  • Association Moderniser Sans Exclure Sud (MSE-SUD)
  • 29 Avenue de Frais Vallon
  • 13013 - Marseille
  • Tél: +33 (0)4.91.10.40.00 / http://www.msesud.fr/